Vedette curseur

C'EST QUOI UNE DÉCO MOCHE ? DECOllectif #1

Aïe !

Une personne est moche parce que ses traits sont ingrats. Elle peut être magnifique et pourtant laide comme un pou, c'est vrai, mais en général, une jolie fille est jolie de l'avis de tous, un type charmant est charmant. Mon oeil ! C'est faux archi faux.

Et qu'en est-il pour la décoration ? Faisons le jeu du beau-pas beau pour voir...

Cet espace classieux et raffiné. Des lignes courbes et droites, un mix de raide et de cocoon, du peps et de l'obscur, un esprit design du plus bel effet. On coche : beau.


Et celui-ci. L'élégance contemporaine et ces canapés couleur tabac qui structurent l'espace. La table basse, les murs en duo et ces objets hétéroclites. C'est beau là aussi.


Ce salon parfait ? Rien à dire, tous les codes actuels présents. La verrière, le luminaire XL, l'agencement propret, le tableau qui décore d'art... C'est beau, on peut le dire.


Et l'audacieux escalier ? Avec sa petite bagnole accrochée au plafond qui twiste avec le minimalisme presque brutaliste de l'ensemble. Obligée de dire que c'est beau !



Sauf que voilà pour moi, c'est moche, je vous dis après pourquoi.

Jouons encore avec une deuxième série de clichés.

Cette ambiance surchargée, même pas so shocking, oui hideuse. Au risque de voir votre bon goût écœuré à vie. Comme un pudding rance avec du thé trop amer.


Ce salon, le summum de la mochitude ! Oser un tel parti-pris décoratif... Chez Iris Apfel, la papesse de l'excentricité-icône de mode-architecte d'intérieure so famous.


Vous voyez où je veux en venir ?

Je préfère le deuxième set au premier ! Snobisme de bobo (beau-beau), me direz-vous pour me titiller ? Non, sincèrement. Je ne dis pas que j'aimerais habiter là, mais l'intention mise en décor est plus riche. Un intérieur seul, n'est rien. Un intérieur, c'est une décoration + des gens qui habitent un endroit, un chez eux. Un lieu où déteignent leurs personnalités, ce qui n'est qu'eux... et personne d'autre. 

Oui, aux maisons, je préfère, les personnes qui y vivent ! Et dans les mag' et blogs, les home sweet home qui vibrent de ces choses si singulières qui font l'humanité.


La déco de ta cabane peut-être moche, entendons hors codes consensuels, ou parfaite et harmonieuse pour les yeux mais dans tous les cas, c'est toi et tes sourires qui feront la différence. Pas le canapé, ni même le tableau de Ruùstôkï, le peintre afro-japonais.

Alors moches ou pas moches ? Belles ou pas belles ces maisons ?

La question de l'esthétique vient après, elle renvoie à des repères individuels.

Mon moche à moi serait ce scandinave en mode iceberg. Sauf s'il s'agit de la cuisine de mes amis préférés-gentils-adorables, alors ce n'aurait plus d'importance.


Mon beau à moi serait ce coin charmant, un peu rock-foutraque. J'aurais envie de bavarder, de rêvasser, de siroter du bon vin et... de l'aimer là.

Photos : Home Adore sauf  la petite family sympa et la dernière publiées sur le blog (voir sources dans les posts)


Alors... ?

Les décos moches ou belles ne sont rien à côté de ce que nous sommes, de ce que nous offrons, de ce que nous deviendrons. Faisons que nos maisons nous prolongent...





La beauté n'est pas un simple ornement. 
La beauté, c'est un signe par lequel la création 
nous signifie que la vie a un sens.
François Cheng - Ecrivain poète




Tous les articles du DECOllectif sur le même thème, d'un clic ici

A part ça - avec Gaëlle / A tous les étages - avec Laure 
Cocon de décoration  - avec Julie
 

DECOllectif, LE NOUVEAU GANG DE BLOGUEUSES !

Happy !

Imaginez quelques blogueuses qui aiment liker leurs posts déco respectifs. Leurs points communs ? Un goût pour les belles choses, les intérieurs sensibles, les mots choisis pour le dire et... un esprit pas toujours convenu. La blogosphère se délite, la plateforme Hellocoton a disparu, on continue nos parutions avec le même enthousiasme ! On ne s'est jamais rencontré mais on se connait.

photo Michelle Vonparis via Pinterest

Bref, quelques blogueuses avec les mêmes avis qui rassemblent et d'autres qui différencient. Et justement une diversité de ton. Le mot d'ordre ? On se fait plaisir !

Voilà ce que le DECOllectif vous proposera régulièrement sur les réseaux, un même thème (pas trop lisse) traité sous différents angles, comme pour approfondir le propos et donner à réfléchir. Et pourquoi pas ? L'étonnement est bien le début de la philosophie et l'intérieur, pas restreint à la déco, n'est-ce pas ? Ça commence demain !

C'est quoi une déco moche ? 

Le premier sujet que nous vous offrons ! Je vous l'ai dit, pas décoratically correct !

Le DECOllectif, c'est qui ? 5 blogs !

A part ça - avec Gaëlle
A tous les étages - avec Laure
Cocon de décoration  - avec Julie
Turbulences Déco - avec Clémence
et... Berenice Big ! - avec Véronique (oui sans Rosie !)

Pour débuter...

Alors à demain.

Berenice

PS - Sur ce coup, Rosie est enfermée dans la cave. Elle a quand même réussi à être sur la photo !


ROSIE FAIT LA DÉCORATRICE... POST EN COULEUR !

Hello c'est Rosie !

Fastoche d'être décoratrice ! Un vase, un plaid, un petit coussin par ici, une bougie par là et hop, je vous meuble les yeux fermés une maison en trois secondes, moi !


 Berenice, je l'ai peinturlurée ! Fallait pas m'embêter !

Enfin, c'est ce que je croyais jusqu'à ce que Berenice me sollicite pour un choix pour ses murs... L'air grave, elle s'est lancée : j'ai besoin de ton aide, il faut refaire toute la peinture dans la maison et je ne sais pas quelle teinte choisir ! J'ai proposé du rouge avec des rayures vertes, pour le côté Feng-Shui relaxant. J'ai cru qu'elle allait me tuer. Non, la couleur, je sais, ce sera du blanc mais quelle tonalité ? La tonalité du blanc ? 

Ben, le blanc c'est blanc ! 


Blanc, comme l'écume du bord de plage...


Blanc comme les nuages qui promènent tes pensées (une touche de gris parfois)


Blanc comme la lumière du printemps dans le soleil


Blanc comme les herbes poétiques de la campagne


Blanc comme du sucre glace sur ses lèvres à lui... 


Blanc comme un velouté chaud quand dehors il neige 


Bref, le blanc c'est du blanc, pas du noir ! Voilà !



Que je croyais... Et j'ai découvert une nouvelle planète dans le trou noir de la Décoration. Figurez-vous que des blancs, il y en a des tonnes. Le blanc ivoire, fleur de brume, white of white, le spirit blanco... Même avec un microscope, des lunettes à triple foyer, un télescope et des jumelles, la différence, tu ne la vois pas. Berenice oui.

Tous ces trucs en dessous, ce sont du blanc heu... des blancs !



Du coup, j'ai eu un coup de génie ! Pourquoi pas du gris, c'est moins salissant. Il y a du vert... de gris et du gris souris, ça donne de l'espoir et c'est plus joyeux, non ? Berenice m'a regardé dans le ----- des yeux et m'a dit : banco, ce sera gris, du gris scorpion ! Yes.

Et c'est ainsi qu'en ce jour béni, j'ai gagné mes galons de décoratrice ès décoration ! 

Sinon, Berenice tient le choc à coup d'apéros en terrasse, en attendant que sa maison soit entièrement refaite. Non pas qu'elle ne puisse plus la voir en peinture sa baraque, mais sa patience impatiente la titille un peu. Elle revient bientôt et vous embrasse !

Je vous fais aussi des bises ! Et si besoin d'un conseil pour votre intérieur, je suis là ! 

Rosie.

ps : du coup, je me suis vengée sur sa tête à coup de pinceau, sympa ma photo, non ? Pour les visuels, toutes les sources sont sur la page Pinterest de ma copine ICI




ROSIE DONNE DES NOUVELLES DE BERENICE !

Hello !

Salut les dingues (de déco - oui je précise) ! C'est la désertion sur ces pages, juste 2 posts en plusieurs semaines, je sais que vous vous demandez où est Berenice. En train de siroter du thé parfumé sur la terrasse de sa maison toute neuve ? Tout faux !

Que je vous raconte, la tempête ne fut pas que météorologique en Corse... Peuchère, elle était prête à emménager, la visite de fin de chantier a tourné au vinaigre. Rien de tragique mais la liste des trucs à revoir était trop longue pour passer l'éponge du grand ménage d'installation. L'opération cartons avait déjà commencé. Elle a pesté comme une libellule. Je ne vous donne pas le détail de ses déboires, leur évocation suffit à la mettre en transe (passive) et à la faire picoler. Mais elle a géré hyper bien !


Les bestioles via Homelisty, Véro pour les arbouses et les Éditions Eyrolles pour le bouquin


Je l'ai réconfortée pourtant. Je suis sûre qu'il y en a qui vont se gausser de plaisir de tes petits malheurs. Mon humour ne la fait plus rire. Je la trouve bizarrement calme, affairée à régler l'histoire. Ce doit être sa vieillesse qui agit, elle devient sage et zen.

Comme je suis un brin écolo, j'ai récupéré ses sanglots-longs-des-violons-de-l'hiver pour les transvaser dans la piscine (enfin ce truc bétonné près des arbres qui n'y sont pas encore) pour que cet été, je puisse sortir ma bouée canard ! Cool, non ?

Bref, je la maintiens en vie, le temps qu'elle arrive enfin à habiter dans son new home et après promis, je la mets au boulot. Les visites et reportages déco vont pulser sur le tempo des Clash, je vous le dis ! Rock sa casbah ! Vous serez toujours là les amis ?  

Restez dans le coin pour soutenir Berenice ! J'essaie de la convaincre de vous montrer des photos de son intérieur ! Pas gagné avec sa conception de l'intime... Mais je vais y parvenir à coup de vin blanc, vous verrez, elle va nous le faire le post sur sa maison !

Lecteurs de partout-dans-le-monde et compagnons extra-terrestres, je vous souhaite une belle nouvelle année et je vous fais des bises ! Plein ! Paci e saluta !

Rosie.

ps : quand je pense qu'après ça, elle va me gonfler avec ses grandes idées décoratives... Mais là, très bientôt, je vous passerai la main !
pps : ça m'a plu de faire un post, autant je reviens la semaine prochaine ! Guettez-moi...