C'EST QUOI UNE DÉCO MOCHE ? DECOllectif #1

Aïe !

Une personne est moche parce que ses traits sont ingrats. Elle peut être magnifique et pourtant laide comme un pou, c'est vrai, mais en général, une jolie fille est jolie de l'avis de tous, un type charmant est charmant. Mon oeil ! C'est faux archi faux.

Et qu'en est-il pour la décoration ? Faisons le jeu du beau-pas beau pour voir...

Cet espace classieux et raffiné. Des lignes courbes et droites, un mix de raide et de cocoon, du peps et de l'obscur, un esprit design du plus bel effet. On coche : beau.



Et celui-ci. L'élégance contemporaine et ces canapés couleur tabac qui structurent l'espace. La table basse, les murs en duo et ces objets hétéroclites. C'est beau là aussi.


Ce salon parfait ? Rien à dire, tous les codes actuels présents. La verrière, le luminaire XL, l'agencement propret, le tableau qui décore d'art... C'est beau, on peut le dire.


Et l'audacieux escalier ? Avec sa petite bagnole accrochée au plafond qui twiste avec le minimalisme presque brutaliste de l'ensemble. Obligée de dire que c'est beau !



Sauf que voilà pour moi, c'est moche, je vous dis après pourquoi.

Jouons encore avec une deuxième série de clichés.

Cette ambiance surchargée, même pas so shocking, oui hideuse. Au risque de voir votre bon goût écœuré à vie. Comme un pudding rance avec du thé trop amer.


Ce salon, le summum de la mochitude ! Oser un tel parti-pris décoratif... Chez Iris Apfel, la papesse de l'excentricité-icône de mode-architecte d'intérieure so famous.


Vous voyez où je veux en venir ?

Je préfère le deuxième set au premier ! Snobisme de bobo (beau-beau), me direz-vous pour me titiller ? Non, sincèrement. Je ne dis pas que j'aimerais habiter là, mais l'intention mise en décor est plus riche. Un intérieur seul, n'est rien. Un intérieur, c'est une décoration + des gens qui habitent un endroit, un chez eux. Un lieu où déteignent leurs personnalités, ce qui n'est qu'eux... et personne d'autre. 

Oui, aux maisons, je préfère, les personnes qui y vivent ! Et dans les mag' et blogs, les home sweet home qui vibrent de ces choses si singulières qui font l'humanité.


La déco de ta cabane peut-être moche, entendons hors codes consensuels, ou parfaite et harmonieuse pour les yeux mais dans tous les cas, c'est toi et tes sourires qui feront la différence. Pas le canapé, ni même le tableau de Ruùstôkï, le peintre afro-japonais.

Alors moches ou pas moches ? Belles ou pas belles ces maisons ?

La question de l'esthétique vient après, elle renvoie à des repères individuels.

Mon moche à moi serait ce scandinave en mode iceberg. Sauf s'il s'agit de la cuisine de mes amis préférés-gentils-adorables, alors ce n'aurait plus d'importance.


Mon beau à moi serait ce coin charmant, un peu rock-foutraque. J'aurais envie de bavarder, de rêvasser, de siroter du bon vin et... de l'aimer là.

Photos : Home Adore sauf  la petite family sympa et la dernière publiées sur le blog (voir sources dans les posts)


Alors... ?

Les décos moches ou belles ne sont rien à côté de ce que nous sommes, de ce que nous offrons, de ce que nous deviendrons. Faisons que nos maisons nous prolongent...





La beauté n'est pas un simple ornement. 
La beauté, c'est un signe par lequel la création 
nous signifie que la vie a un sens.
François Cheng - Ecrivain poète




Tous les articles du DECOllectif sur le même thème, d'un clic ici

A part ça - avec Gaëlle / A tous les étages - avec Laure 
Cocon de décoration  - avec Julie
 

7 commentaires

  1. Tellement d'accord avec toi! Et j'irais jusqu'à dire qu'il en est de même pour les personnes, je vais plus facilement trouver beau ou belle quelqu'un qui me fait ressentir quelque chose, qui a du charme, plutôt que de simples critères esthétiques. Et tant mieux, je trouve que le monde est plus beau quand c'est le coeur qui regarde!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le monde plus beau quand le coeur regarde ! Que c'est joliment dit... Exactement ça ! J'adore ton commentaire. A très vite, là je déménage et ensuite je repars de plus belle sur le blog ! Bises !

      Supprimer
  2. J'adore, j'ADORE CE POST.
    Et effectivement, comme dirait le Petit Prince, "on ne voit bien qu'avec le coeur", alors les apparences ...
    Et aussi, de (ce vieux con de) Gide : "Que l'importance soit dans ton regard, non dans la chose regardée".
    Je pourrais écrire des heures sur la mochitude.
    J'aimerais je crois parler des heures avec toi que je ne connais pas, j'en ai l'impression ... :-)
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MZRCI Nikole ! Et désolée de ma réponse tardive mais les temps sont multi-tâches en ce moment, je suis en pleine effervescence dans tous les champs de ma vie ! Elle fatigue un peu Berenice... Merci pour ce commentaire qui me touche beaucoup. Je suis f!ère d'avoir des lectrices qui ont une hauteur de vue et un rapport aux mots et à la chose littéraire, vraimente, c'est une grande fierté pour moi. Je sais aussi que toutes les deux, nous pourrions bavarder de nombreux sujets, de nombreuses heures... Et qui sait, si cela n'arrivera pas ? Ce serait un grand plaisir. Merci ton joli regard, il me fait beaucoup de bien. Je t'embrasse !
      ps : le blog revient bientôt...

      Supprimer
  3. Oui bon, ok. C'est beau, c'est moche...on peut se retrouver eventuellement. Mais nous on veut retrouver de l'humain au centre de la pièce.

    On veut des draps froissés de la vaisselle ébrechée et des nappes tâchées. Y'en a marre de ce virus de l'hygiènisme, cette utopie perverse. C'est beau, c'est moche, certes, mais c'est aseptisé.

    Faut du vivant! Faut qu'ça bouge!
    La mécanique de l'évolution procède de mutations génétiques donc d'erreurs de transmission à l'échelle de la cellule et de son ADN. L'évolution c'est des mutations qui tournent bien.
    A l'origine donc, non pas de la pureté édènique, mais le hasard, l'arbitraire, le désordre, l'accident.

    Non à la stérilisation de notre environnement et à la pureté radicale.
    Oui à la tache, au défaut et au grain de sable ferments de l'avenir.

    Désolé B.B. c'était ma minute anar-ronchon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Garder un regard esthétique sur le monde, de la façon qui soit la meilleure pour soi. Là encore, tout reste relatif...

      Supprimer